GC (1er Pil NSU)


1ère Partie... Ses tous débuts

comme pilote de compétition automobile...


Identité

CHASSEUIL Guy

Né le 26 Janvier 1942 à Paris (15ème arrondissement)

Département de la Seine (1790 – 1968) Chef-lieu Paris

Ses souvenirs de jeunesse : Très jeune enfant, il avait été placé dans une Institution de Frères près de Verrières-le-Buisson (Seine-et-Oise à l'époque... Département de l'Essonne, aujourd'hui),  proche du domicile où vivaient ses grands-parents... Sa grand-mère, qu'il adorait, était avec son père, ses deux parents vénérés...

Les études le "gavait" sensiblement, ayant été viré de pas mal d'écoles et centres d'apprentissage, sa mère l'a envoyé au boulot... Ce qu'il fît...(voir ci-après)

Adresse : F 06130 GRASSE (Sous-préfecture des Alpes-Maritimes)

Profession : En 1958, il est soudeur à l'usine de brûleurs à mazout la SICMA, située en bordure de Seine à Levallois-Perret (Seine et Oise), à proximité de l'Usine Citroën, où étaient construites les 2 CV Citroën !

Situation familiale : Marié à Bernadette depuis 34 ans

Très jeune, à 14 ans son Père lui a acheté une "Mob" d'occase, celle-ci avait un carter noir avec un volant magnétique et un volant d'embrayage... Désirant la modifier un peu, il racheta un moteur avec embrayage qu'il monta lui même...

Puis ayant eu son permis "A1" (Ce permis était requis pour la conduite d'une motocyclette légère (avec ou sans side-car) ou cyclomoteur d'une puissance maximale de 11 kilowatts (15 ch) et qui n’excède pas 125 cm3 de cylindrée et avoir au moins 16 ans) le 8 Juillet 1958... Ayant travaillé quelques temps à la Gare Montparnasse (pour se faire un peu d'argent) il s'est acheté une Vespa 125 cc. beige d'occase chez un petit revendeur de scooters d'occasions, qu'il réparait et remettait à l'état quasi neuf...

Avec ses potes de Verrières-le-Buisson dès son adolescence jusqu'à son départ à l'armée, ils sillonnaient les routes de la région parisienne... Comme la majorité d'entre-nous l'avons fait... C'était une bien belle époque que nous avons vécu là...

Départ "sous les drapeaux" début septembre 1961... direction l'Algérie comme "Tringlot" (voir ci-dessous), à son retour, son père lui avait acheté un petit coupé Alfa-Romeo accidenté (Cette auto avait fait un tonneau), pensant refaire sa carrosserie dans son garage... Il n'a pas eu le temps de la terminer, Guy étant "libérable", ayant fait 18 mois au lieu de 27, c'est donc Guy qui tous les jours s'y est mis, et de ce fait, n'est pas retourné chez son ancien employeur la SICMA, préférant rester travailler au garage paternel.

 


 

 NOTA BENE : POUR AGRANDIR UNE IMAGE ? CLIQUEZ SUR L'IMAGE !


 1960

Ses premières expériences

en compétition

Membre de l'US Metro, du Quartier Saint-Germain, dès l'âge de 18 ans et son permis de conduire en poche, il débuta par des petits rallyes régionaux sur une Peugeot 403... Paris-Pornic (500 kms)... Rallye des Routes de Nuit, le père de son copain Jean-Claude Lagniez l'avait remarqué, par ses aptitudes au pilotage rapide.

G-CH-1963-403 N° 46 - 001TGuy Chasseuil et un de ses bons copains de Verrières-le-Buisson (Seine et Oise)

à l'occasion du Rallye Paris-Pornic (500 kms)

Ses débuts sur Peugeot 403

 

Le Service Militaire  du "Tringlot" Guy Chasseuil

Classe 61 2/B - Soldat de 2ème Classe

de Septembre 1961 à Février 1963

Ayant été appelé sous les drapeaux à Rueil-Malmaison à 8 heures du matin, le soir même il prenait un train pour Marseille et s'embarquait pour Alger, deux jours plus tard, il faisait partie du contingent engagé dans la guerre d'Algérie c'était début septembre 1961... Le « Tringlot » de la "Classe 61ème 2/B", soldat de 2ème classe Guy Chasseuil arrivait à Beni Messous (commune de la wilaya d'Alger) pour faire 27 mois de Service Militaire dans le « Train des Équipages », il correspondait souvent avec Jean Lagniez, le père de son ami Jean-Claude Lagniez, qui lui disait, pour lui remonter le moral, qu'à son retour en métropole, il lui permettrait de piloter une voiture compétitive pour s'affirmer comme pilote ! Après réduction du temps du Service Armé... Au bout de 18 mois, début février 1963, il rentre à la maison...

1963

Un jour, Jean Lagniez, le père de son ami Jean-Claude Lagniez, vient le voir avec une Dauphine R1093 et lui dit : « Tu la conduis ! »... Ne se faisant pas prier, il découvrait une vraie auto de rallye, avec Alfred Remadi, un copain de l'US Metro, il fît équipage... Ils firent quelques épreuves en 1963, les Coupes du Salon à Monthléry, et en rallyes dont les Routes de Nuit... Guy était très rapide... et ne laissait pas insensibles les observateurs...

Journées Automobiles de Fontainebleau

14 et 15 Septembre 1963 (4ème Année)

G-CH-1963 Fiat ou Neckar 1500 002TGuy Chasseuil sur Fiat 1500 N° 24

12ème sur 100 au Classement du Gymkhana (2.400 points)

Ex-aequo avec Jean Lagniez sur Renault 1093

CLASSEMENT GENERAL

45ème N° 24 - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Fiat 1500 - 4372 points

CLASSEMENT DE L'EPREUVE DE REGULARITE

86ème N° 24 - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Fiat 1500 - Temps de base : 1.04 - Temps effectif : 1.12.2 - 42 points

CLASSEMENT DE L'EPREUVE DE MANIABILITE

16ème N° 24 - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Fiat 1500 - Temps : 28''3 - 1440 points

CLASSEMENT DU RALLYE TOURISTIQUE

78ème N° 24 - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Fiat 1500 - 542 points

CLASSEMENT DU GYMKHANA

12ème N° 24 - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Fiat 1500 - 2400 points

1963 – Rallye de l'AGACI

2 - 3 Novembre 1963

1963 - Rallye de l'Agaci (Guy Chasseuil R 1093) 2Guy Chasseuil et son copain Jean-Claude Lagniez

Dans la Course de côte de Sermais

Renault 1093 N° 79 - 23ème Scratch en Tourisme et 14ème à l'Indice en Tourisme

 Il s'essaya dans des épreuves d'accélération chronométrées (accélération et un virage) sur R8 Gordini 1108 cc... Et se fit remarquer...

L' A.G.A.C.I.

Association Générale Automobile des Coureurs Indépendants

L'AGACI avait son siège sis au 212 boulevard Péreire à Paris (17ème arrondissement)
Téléphone de l'époque : 754 57 86

AGACI Logo Top

DELAGE AGACI TopDELAGE D6-60 Course biplace Ex AGACI - 1940

(selon carte grise)

L'A.G.A.C.I.

L’Association Générale Automobile des Coureurs Indépendants, l’une des plus importantes associations françaises de coureurs automobiles a été créée le 14 janvier 1935 dans le but d’offrir aux pilotes indépendants une structure pour les aider et les représenter. Dès sa création elle compte une quarantaine de sociétaires. Les premières épreuves organisées par l’A.G.A.C.I, eurent lieu le 22 septembre 1935 sur l’autodrome de Linas Montlhéry.

Autour du célèbre pilote, Mestivier se regroupe dès lord la majeure partie des gentlemen drivers vivant en France, la gent féminine n’est pas absente, des pilotes fameuses telles Hellé-Nice, Germaine Rouault. Une école de pilotage est créée où tout un chacun peut s’inscrire et courir les nombreuses coupes que l’ A.G.A.C.I  ne tarde pas à organiser régulièrement sur l’Autodrome. Le succès est fulgurant, dès 1938 les courses organisées par l’A.G.A.C.I ont un retentissement international.

En 1937, la dénomination devient Association française des coureurs automobiles, constituée en vue de « promouvoir, développer et encourager le sport automobile sous tous ses aspects », Cette nouvelle dénomination, vient du fait que l’association n’est plus désormais réservée aux pilotes indépendants, mais maintenant ouverte à tous les pilotes. L’A.G.A.C.I. s’occupe principalement de la formation de jeunes pilotes, en mettant à leur disposition des bourses d’études et en délivrant des licences nationales et internationales, par l’intermédiaire de la F.F.S.A (Fédération française du sport automobile), dont l’association est membre affilié.

Presque tous les grands pilotes amateurs et indépendants vivant en France furent membres de l’A.G.A.C.I. En effet, jusqu’au milieu des années cinquante être pilote « professionnel » est une notion  vague pour la plus grand majorité des pilotes automobiles y compris pour ceux de très grand talent, seuls quelques têtes d’affiche, véritables stars internationales sont rémunérées.

La firme Delahaye en 1946 vend à l’AGACI une Delage qui sera aménagée pour servir de voiture-école. Dès 1946 c’est l’A.G.A.C.I qui est à l’origine de la renaissance du sport automobile en France. Elle devient une véritable institution, et les coupes des printemps, d’hivers, du salon de l’auto sont des rendez-vous auxquels tout passionné(e) se doit de participer. Elle comptait plus de 1 000 membres.

L’école de pilotage de Monlhéry est créée en 1947, son rôle est de former les pilotes et de délivrer des licences de pilotage, les cours ont lieu tout les dimanches, pour cela elle est équipée de 3 Simca 8 modèle « Le Mans » de course, de deux dauphines 1093 Gordini, et différents autres modèles se succéderont par la suite dont 1 Austin, Healey, 1 Morgan, 1 spyder Porsche, 1 Alfa Roméo TI, 2 NSU 1200 TT, 1 Simca 1000 Rallye, 1 Opel Ascona, 1 Prototype Alpine, 4 R12 Gordini, 1 Matra, 1 Simca CG, auparavant il y a eu aussi vers 1950 : 1 Delahaye 135 sport, 1 Delage et 1 BMW. Elle forme chaque année plusieurs centaines d’élèves pilotes dont 20 à 25% de femmes.

L’école de pilotage a pris au cours du temps de l’ampleur et les talents des années soixante et soixante-dix s’y révèlerent comme Pescaralo, ... Ainsi dès le début des années soixante, malgré l’argent de plus en plus présent dans le sport automobile, l’A.G.A.C.I  est une institution, un passage obligé pour tous les ambitieux. En 1962, l’école de l’AGACI donnait environ 30 cours par an et comptait 250 élèves. Née à Montlhéry  de l’imagination de Maurice Mestivier* et ses complices l’A.G.A.C.I finit par se confondre avec l’Autodrome où elle est parfaitement chez elle..

*Maurice MESTIVIER...
Maurice Mestivier fut Président de l'AGACI et organisa la première course d'après-guerre au profit de la caisse du Comité National de l'Accueil des prisonniers, le 9 septembre 1945. Mestivier, également pilote de course pour Amilcar, avant et après-guerre, s'associa en 1950 avec Roger Lepeytre. Ce dernier, à cette époque, est le Secrétaire Général de l'AGACI. C'est au sein de cette association qu'il rencontra donc Maurice Mestivier. Unissant leur passion, ils fondent Autobleu et débutent la production de tubulures pour la petite Renault 4 CV. Lorsqu'ils décideront de franchir le pas qui mène à la construction d'automobiles, ce sera pour produire un coupé qui fera son apparition en 1953 et sera produit jusqu'en 1956, après un passage chez Chapron en 1955. Voyons cela de plus près.... Sur le site "AUTOBLEU" ICI

Pourquoi l’AGACI ?

En 1934 les pilotes indépendants français étaient complètement mis hors jeux par les équipes allemandes et italiennes sponsorisées par leurs gouvernements. Il fut donc décidé par un certain nombre d’acteurs du sport automobile de créer un organisme susceptible d’apporter une aide aux pilotes indépendants.

L’Assemblée générale du 16 décembre 1937 modifia la dénomination qui ne correspondait plus exactement aux objectifs de l’association en Association Française des Coureurs en Automobile. Cependant le sigle AGACI fut conservé car il était déjà bien connu et sonnait bien. L’Association fut reconnue comme Société d’Education Physique par le Ministre des Sports et Loisirs le 16 février 1938.

L’AGACI avait un slogan :

« Un conducteur adroit et averti se doit de faire partie de l’AGACI !

Déclin et fin de l’AGACI

Après la guerre on peut considérer que l’AGACI était le principal organisme organisateur d’évènements automobiles en France et qu’il remplissait les fonctions actuelles de la FFSA. Lorsque celle-ci fut créée en 1953. L’AGACI était encore puissante en 1968 avec 800 licenciés sur un total de 10.000. Après le déclin en 1974 Marcorelles est élu président de l’AGACI, ce qu’il est toujours. Il vend l’école de pilotage à une auto-école et continue à organiser en les grandes heures de Montlhéry en 1980, 1982 et 1983, dernières épreuves de l’AGACI.

Actuellement l’AGACI existe toujours en tant qu’association loi 1901, mais n’a plus d’activités soptives.

Sources de P. Pannetier - Samedi 14 Juin 2008...

http://autodrome.over-blog.com/article-20435641.html

1964

1964 - XXXIIIe Rallye Monte - Carlo

N° ?? - Jean-François Piot - Guy Chasseuil (Écurie AGACI) Renault 8 Gordini 1108cc d'usine...

Leur voiture de reconnaissance au doux vocable de "mulet" était une Renault 8 Major avec un moteur de R8 Gordini dont le compte-tour était incrusté dans la boîte à gant à gauche du tableau de bord !

Abandon suite à des conditions météorologiques excécrables, des congères de partout, se sont plantés dans l'une d'elles, une durite de frein éclatée, plus de frein = abandon...

"Après notre abandon, nous sommes partis reconnaitre le Rallye International Neige et Glace 1964"

Journées Automobiles de Fontainebleau

12 et 13 Septembre 1964 (5ème année)

CLASSEMENT DE L'EPREUVE DE REGULARITE

2ème N° 16 - Jean Lagniez - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Renault 1093 - 0 point

CLASSEMENT DE L'EPREUVE DE MANIABILITE EN COTE

4ème N° 16 - Jean Lagniez - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Renault 1093 - 421 points

CLASSEMENT DU GYMKHANA

8ème N° 16 - Jean Lagniez - Guy Chasseuil (Écurie USMT) Renault 1093 - 401 points

COUPES DE PARIS

20 Septembre 1964

1964 - Coupes de Paris 001

1964 - Coupes de Paris Bouquet 001

1964 - Coupes de Paris Interview

COUPES DE PARIS 1964

organisées par l'Ecurie A.G.A.C.I. sur le Circuit de Linas-Montlhéry

COUPE TOURISME FRANCAISE (moins de 1150 cc)

15 tours - 50 km 400

CLASSEMENT GENERAL

1ère Course

Guy Chasseuil sur Renault 1093 (845cc) N° 22

1er Tourisme Françaises 500 à 850 cc., les 50,4 km. en 32'50'' 7/10e - Moyenne 92,068 km/h.

Meilleur tour : 2'9'' 8/10e - Moyenne 93,189 km/h.

Bigrat sur Panhard (N° 30), n'ayant rien pu faire... termine second... En 32'59'' 3/10e

Rappel des autres classes de cette Coupe Tourisme Française :

1er en classe 850 à 1000 cc... Favenec René sur Renault 8 Gordini (956cc) en 32'52'' 8/10e

et

1er en classe 1000 à 1150cc... Hounsfield Alain sur Renault Major (1100cc) en 32'54'' 1/10e (14 tours !)

1964 - 3ème Rallye du Maine

1964 - 3e Rallye du Maine R 1093 N° 68 GCGuy Chasseuil - Jean Lagniez sur Renault R1093 N° 68

1964 - 11ème Rallye de Lorraine

Avec le Coupé Sport Prinz NSU de son Ami Alfred Remadi

Son premier rallye en NSU !

1964 - 11e Rallye Lorraine (NSU Sport Prinz N° 63) GC - 2

1964 - 11e Rallye Lorraine (NSU Sport Prinz N° 63) GCAlfred Remadi -Guy Chasseuil
1er Tourisme - Classe 600 cc., NSU Sport Prinz N° 63

NSU livrée d'origine sur pneumatiques V10 Kléber-Colombes

PUB CEIDA NSU - 1966 Kleber V10 Top

1964 - Classement Rallye de Lorraine

1964 - XIIIème Rallye d'Hiver Les Lions

23 Février 1964

1964 - XIIIe Rallye d'Hiver des Lions R 1093 N° 52 GCJean-Claude Lagniez - Guy Chasseuil

XIIIème Rallye des Lions 1964

Course de la Neuville

5ème Tourisme 500 à 850 cc.

Renault 1093 N° 52

1964 - Vème Rallye Ricard

12 Avril 1964

Organisé par l'U.S.M.T.

CLASSEMENT GENERAL SCRATCH

1er - N° ?? CHASSEUIL Guy - Jean LAGNIEZ - Renault 8 Gordini 1108cc  (Écurie U.S.M.T.) 2 points

En 1964 au Rallye Monte-Carlo, il s'engage comme copilote de Jean-François Piot sur Renault 8 Gordini (1100 cc) d'usine, Monsieur Landon étant le Directeur du Service Course de la Régie.

Son Papa Roger Chasseuil, qui, après avoir été transporteur avait été obligé de cesser cette activité pour des problèmes de rhumatismes infectieux, acheta un petit garage de mécanique générale (associé à un homme malhonnête), qui était situé au rond point des 4 routes, rue Descartes à Asnières... se rendit chez Renault, et, sans le dire à sa femme, acheta à crédit une R8 Gordini 1100 cc. Neuve à son fils Guy !

Quel bonheur pour Guy, ce grand gaillard de 1 mètre 82 devant tant de sacrifice fait par son Père, il ne pouvait pas le décevoir...

Adhérent de l'Écurie AGACI (Porte de Champeret à Paris) où courrait des pilotes chevronnés tels Garant – Rieu sur Ferrari GTO ou LENNAERT sur Ferrari 250 GT.  Il enchaîna les courses : La Course de côte du Beaujolais (avec la descente au milieu), Le Rallye du Touquet, celui de Deauville... Sur les 20 ou 30 Renault 8 Gordini engagées, Guy gagnait toutes les spéciales devant toutes les autres R8 Gordini...

1964 –  9ème Critérium des Cévennes

Jean-François Piot et Guy Chasseuil, sur la Renault R1093 de Jean Lagniez... Cette R1093 était préparée par Guy Chasseuil... Jean-François trouvait que le moteur ne "tirait" pas assez et qu'il "moulinait" tout le temps durant les essais, il prit le risque de changer les pistons et de bricoler le moteur en mettant un pont court... moralité, la mécanique a cassé !

GC63 001Jean-François Piot - Guy Chasseuil sur Renault R1093 N° 6 (2591 LY 75)

celle de Jean Lagniez, le père de l'Ami de Guy Chasseuil, Jean-Claude Lagniez

 

GC62 001Dans l'épreuve chronométrée de Viols Le Fort

Photos d'Adolphe Conrath

 

GC6 001"Un tandem détonnant réuni dans l'habitacle de cette Dauphine :

Jean-François Piot (au volant) et Guy Chasseuil.

Deux espoirs qui deviendront très rapidement les porte-drapeaux

de la nouvelle vague du sport automobile français."

 

Commentaire de cette photo dans... Les albums-photos d'Adolphe Conrath Vol. 4

 

"Critérium des Cévennes 1964 - 1980 - Hors-Série Echappement

1965

XXXIVème Rallye Monte - Carlo

16 Janvier 1965 - Départ de Paris

JF Piot - GGuy Chasseuil derrière Jean-François Piot (cigarette)

14e Rallye d'Hiver des Lions

20 et 21 Février 1965

14e Rally d'Hiver des Lions (L 9 Mars 1965)

99 Concurrents inscrits - 4 Forfaits

N° 39 CHASSEUIL Guy - LAGNIEZ Jean - Renault 8 Gordini 1108cc - Catégorie G.T.

30ème au Classement Général et 22ème du Groupe 1 et 2 en catégorie Tourisme

Epreuves spéciales : Merey 1'10'' - Course de cote de Gaudreville 1'00''2 - Course de cote de l'Escargot 50''

2ème  Rallye National  Automobile de la Côte Fleurie

Trouville - Deauville

6 et 7 Mars 1965

92 Concurrents inscrits

Section A - Voitures de Tourisme de série et améliorées (Groupes 1 et 2)

Classe de 841 à 1300 cc

N° 64 - CHASSEUIL Guy - PIERQUET B. Renault 8 Gordini R1134 - 1108cc (Écurie AGACI)

COUPES DE PARIS 1965

1965 - Coupes de Paris 002

1965 - Coupes de Paris 001Guy Chasseuil (Sur Renault 8 Gordini) lors de l'entretien d'avant-course...

On reconnait à sa gauche, Jean-François Piot, casqué et bras croisés

6ème Rallye International du Touquet

12 - 13 Juin 1965

Organisé par l'ASACNF

Association Sportive de l'Automobile Club du Nord de la France

1965 - Rallye du Touquet R8G GC (PhGuy Chasseuil - Richard Manin - Renault 8 Gordini 1108cc N° 75

CLASSEMENT GENERAL SCRATCH

Groupes 3 (Voitures de Grand Tourisme)

19ème - N° 44 BEHRA José - FARVACQUE Michel - NSU Prinz 1000 TT - 996cc - 218 points de pénalités (Écurie AGACI)

Groupes 1 & 2 (Voitures de tourisme et tourisme spéciales)

8ème - N° 75 CHASSEUIL Guy - MANIN Richard - Renault 8 Gordini 1108cc - 141 points de pénalités (Écurie AGACI)                                  Prix : 700 Frs et Coupe : une trousse à outils...

13ème - N° 85 FLAMENT Paul et Gilles - NSU Prinz 1000 TT - 996 cc - 154,4 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.)

16ème - N° 84 MOTTE Stanislas et Brigitte (son épouse) - NSU Prinz 1000 TT - 996 cc - 174,2 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.)

23ème - N° 99 ANCELIN Fernand - ROMMEL Philippe - NSU Sport Prinz - 598 cc - 300,4 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.)

29ème - N° 83 IRWIN Roger - REEVES Susan - NSU Prinz 1000 TT - 996 cc - 691,4 points de pénalité (Écurie AGACI)

CLASSEMENT A L'INDICE

Groupes 3 (Voitures de Grand Tourisme)

18ème - N° 44 BEHRA José - FARVACQUE Michel - NSU Prinz 1000 TT - 996cc - 200,560 points de pénalités (Écurie AGACI)

Groupes 1 & 2 (Voitures de tourisme et tourisme spéciales)

1er - N° 66 VERNAEVE Julien - JACQUEMION Jean-Marie - Morris Cooper 1293cc – 128,968 points de pénalité (Écurie Toison d'Or)

4ème - N° 75 CHASSEUIL Guy - MANIN Richard - Renault 8 Gordini 1108cc - 135,360 points de pénalités (Écurie AGACI)Prix : 700 Frs et Coupe : une trousse à outils...

13ème - N° 85 FLAMENT Paul et Gilles - NSU Prinz 1000 TT - 996 cc - 145,136 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.)

16ème - N° 84 MOTTE Stanislas et Brigitte (son épouse) - NSU Prinz 1000 TT - 996 cc - 163,748 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.)

22ème - N° 99 ANCELIN Fernand - ROMMEL Philippe - NSU Sport Prinz - 598 cc - 246,328 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.)

29ème - N° 83 IRWIN Roger - REEVES Susan - NSU Prinz 1000 TT - 996 cc - 649,916 points de pénalité (Écurie AGACI)

7ème Rallye National du Touquet

12 - 13 Juin 1965

CLASSEMENT GENERAL SCRATCH

Groupes 1 & 2 (Voitures de tourisme et tourisme spéciales)

1er - N° 133 LOISEAU Michel - DARNICHE Bernard - Austin Cooper 1275cc - 143,6 points de pénalité (Écurie Napoléon)

2ème - N° 146 ANDRUET Jean-Claude - VOLCKE Jacques - Renault 8 Gordini 1108cc - 149,2 points de pénalité (Écurie AGACI) 1er Classt. Général Spécial "Aspirants"

14ème – N° 160 Mlle. WAMBERGUE Annie - Mlle. DELCOURT Claude – NSU Prinz IV 598cc - 322,8 points de pénalité (Écurie C.S.A.N.) (1ère de cl. 501 à 700cc)

26ème - N° 159 FOVET Lucien et Michel - NSU Prinz IV - 598cc - 704,4 points de pénalité (Écurie ?) (2ème de cl. 501 à 700cc)

1965 - 4ème Rallye de l'AGACI

Remise Coupe à GCGuy Chasseuil reçoit sa Coupe de 1er à l'Indice en Tourisme

5ème - N° 69 CHASSEUIL Guy - STOÏKOVITCH Branko - Renault 8 Gordini 1108cc - 1er à l'Indice en Tourisme (Écurie AGACI)

Sa 5ème place au scratch au milieu de Cortina-Lotus et de Cooper S lui vaut l'indice où il précède Reille-Willmart et Farjon-Benoît.

1965 -  10ème CRITERIUM DES CEVENNES

27 - 28 Novembre 1965

GC - R8 GordiniGuy Chasseuil et son navigateur Branko Stoïkovitch

Guy donnant ici la pleine mesure de son talent...

Les albums-photos d'Adolphe Conrath Vol. 4

"Critérium des Cévennes 1964 - 1980 - Hors-Série Echappement

GC - R8 Gordini (GP)Guy Chasseuil à gauche, et son navigateur Branko Stoïkovitch, à droite

Les albums-photos d'Adolphe Conrath Vol. 4

"Critérium des Cévennes 1964 - 1980 - Hors-Série Echappement

10ème - N° 31 CHASSEUIL Guy - STOÏKOVITCH Branko - Renault 8 Gordini 1108cc - 5ème en Tourisme (Écurie AGACI)

Que fera Guy  Chasseuil en 1966 ?

G-CH-1966 - Que feront-il en 1966 - 003 T2


 À SUIVRE...

Guy Chasseuil... 2ème Partie

Ses débuts en 1966 comme Pilote Professionnel de la Ceida - NSU

Juste après Marie-Claude Beaumont engagée quelques mois auparavant...

ICI


STATISTIQUES - STATISTIKEN - STATISTIEKEN - STATISTICS

Nombre de visiteurs de cette page (Depuis le 16 Juin 2013 - 00:00) Certifié par Swisstools - Anzahl von den Besuchern dieser Seite (Seit dem 16. Juni 2013 - 00:00) bestätigt durch Swisstools - Aantal bezoekers van deze bladzijde (sinds 16 Juni 2013 - 00:00) dat door Swisstools wordt gewaarborgd - Many visitors of this page (Since June 16, 2013 - 00:00) Certified by Swisstools