Michel_PIGNARD___Banni_re_08_DEF


1ère Partie


« Chaud bouillant »

Jeune « chien fou »...

Mais plein de talent !

Ses débuts avec la Volvo prêté par un client

du garage de son Père Paul

Puis ses premiers exploits sur

02_1960___1968___NSU_Logo_200_pxl_TOP


NOTA BENE : POUR AGRANDIR UNE IMAGE ? CLIQUEZ SUR L'IMAGE !


 

Identité

PIGNARD Michel

Né le 1er Février 1945 à Lyon (2ème arrondissement)

Département du Rhône, France

Ses deux pseudonymes :

Son Papa, Paul Pignard, aimait donner des pseudos à tout le monde...

Au garage paternel, il avait donné à son apprenti le pseudo de « Bain d'huile »...

Dès son plus jeune âge, son Père gratifia Michel du pseudo prometteur de : « Boîte à clous », car, dès l'âge de 2 ans il aimait « bricoler » dans la boîte à outils du garage de son père pour... déjà, s'intéresser à la mécanique ! Plus tard, ses potes l'interpelleront toujours ainsi : « Pinuche » ! Ce pseudo lui est resté...

Les copains de Paul n'étaient pas en reste, à cause de sa maigreur, ils ont baptisé Paul « Le Dégraissé »!

Adresse : F 69300 CALUIRE & CUIRE

Profession : Garagiste, concessionnaire NSU, pilote professionnel, puis distributeur de cassettes et DVD... Aujourd'hui Michel se la coule douce... Il profite de la vie... depuis qu'il est en retraite.

Situation familiale : Marié à Géraldine depuis 27 ans... en 1984, deux filles Erika (née la nuit de Noël 1987) et Steffy (née en juillet 1989) deux prénoms choisis pour rendre hommage à la famille de Géraldine, d'origine allemande.

Très jeune, il fut initié aux sports mécaniques, dès l'âge de 16 ans, en 1961, il pilotait une moto 500 Norton anglaise de 1956 (Identique à celle ci-dessous):

02_1956___NORTON_Domina1956___NORTON_Dominator_Mod_le_88___500ccr_Mod_le_7___500cc

1956 - NORTON Dominator
Modèle 88 - 500cc

Qu'il pleuve, qu'il vente, et même avec 5 cm. de neige, il se déplaçait à moto.

En 1962, il arrêta la moto suite à un gros accident qui le conduisit à l'hôpital...

Cette année-là, il obtient son diplôme de mécanicien automobile et travaille au garage de Paul Pignard, son père, comme "arpète" (apprenti-mécanicien)... Admiratif de son Papa... qui était un grand passionné de belles voitures et de sport automobile...

Vacances 1963

04_1963___DS_19_D_j__sur_le_toit

Une des postures que Michel affectionne déjà...

C'est d'être sur le toit ! Camping en caravane avec sa DS 19... équipée de phares antibrouillard !

Cette année là il obtient son diplôme de mécanicien automobile et travaille au garage de Paul Pignard, son père, comme « arpète » (apprenti-mécanicien)... Admiratif de son Papa... qui était un grand passionné de belles voitures et de sport automobile...

001___Paul_PIGNARD___TOP

1914 - 1970

002___Souvenir

Photo de famille début des années 1950

Les Parents de Michel

Paul et Germaine, son épouse... Sa petite sœur Annick et Michel

Sur la route de Chamrousse prêts pour les joies de la neige

Paul, en fin descendeur et les enfants avec leur luge...

Et sa remarquable BMW 327/28 Sport Cabriolet de 1939

(Photo collection privée de Michel Pignard)

 

002a2___1939_BMW_327_28_Sport_Cabriolet

Celle de Paul Pignard avait cette « robe » là

Vert sombre et crème

002a___1939_BMW_327_28_Sport_Cabriolet

Une BMW 327/28 Sport Cabriolet de 1939

Aujourd'hui une voiture très rare dans cet état !


Après la guerre, Paul avait un garage

et se passionnait pour les motos et side-cars...

Ses débuts en compétition furent donc

comme motard !

003_Side_Car_Paul_Pignard_N__60

Paul Pignard... Au début de sa carrière, pilote de motos et side-cars

Ici, en 1946 au Circuit de Tarare, Rhône – Side-car N° 60 - Marque à identifier...

(Photo collection privée de Michel Pignard)


08_BMW_Logo

03A_BMW_28_Paul_TOP

Paul Pignard sur BMW 328 en 1954 à la Course de côte du Beaujolais

1955 - 4 heures du Forez, St. Etienne (Loire) (8 Mai 1955) Paul Pignard sur BMW 328 N° 14 - Cat. S 2.0 (Ne finira pas)

OSCA_Logo_Top__Png_

Paul et sur sa légendaire

Osca MT4 -1,5 L. Maserati bleue

5ème au Général

en 1956 au Mont Ventoux

Très tôt, en voyant

son Père dans sa belle Osca, Michel eût

le goût de la compétition

automobile...

004_OSCA_1_5L_MT4_Maserati_N_23__1000_pxl_Au milieu des années 50 – Paul Pignard

Course de côte du Mont Ventoux 1955

« Barchetta » Osca MT4-2AD – 1,5 Maserati 1954 – N° 23

(Photo collection privée de Michel Pignard)

006_OSCA_1_5L_MT4_Maserati_N_14___Circuit_de_Charade_19551955 – Circuit de Charade - Près de l'Osca MT4-2AD – 1,5 Maserati 1954 – N° 14

De gauche à droite :

Jean Pons qui pilotait l'Osca N° 14, Paul Pignard, Mr. Ruel et le mécano

surnommé par Paul « Bain d'huile »

(Photo collection privée de Michel Pignard)

007_STAND___OSCA_1_5L_MT4_Maserati_N__14_Circuit_de_Charade_1955_et_non_N_231955 – Circuit de Charade - Stand Osca MT4-2AD – 1,5 Maserati 1954 – N° 14

(Le N° 23, de la CC du Mont-Ventoux 1955, était resté peint sur le comptoir

et la cloison en tôle ondulée)

De gauche à droite :

Assis, le cameraman de service... avec une magnifique camera Bolex Paillard 16mm,

Mr. Ruel, le mécano surnommé par Paul « Bain d'huile », assis Paul Pignard, un ami ? (avec son chapeau) et Jean Pons, le pilote de l'Osca N° 14

(Photo collection privée de Michel Pignard)

008AA_OSCA_Bandeau_top

O.S.C.A. - Officina Specializzata Costruzioni Automobili

est un constructeur de voitures de course fondé en 1947 par Bindo, Ettore et Ernesto Maserati quittent une entreprise qui n'est plus vraiment la leur pour fonder à Bologne, le berceau du Trident où ils retournent, l'OSCA (Officine Specializzate Costruzione Automobili), les frères d'Alfieri Maserati, feu le fondateur de la marque familiale.

En 1951, OSCA construit un nouveau moteur, un V12 de 4,5 L de cylindrée (4CLT/48, 4 cylindres en ligne compressé).

Celui-ci est installé dans un vieux châssis Maserati et le pilote thaïlandais Prince Bira, (de l'Ecurie Siam, en prend les commandes. La voiture gagne sa première course à Goodwood en mars. En septembre, l'écurie s'inscrit en Formule 1, pour le Grand Prix d'Italie, avec comme pilote Franco Rol. Il ne finira que neuvième de la course, loin derrière les Ferrari et les Alfa Romeo. La même voiture est présentée au départ du Grand Prix de Valentino à Turin en 1952, toujours avec Rol au volant, elle finira encore loin des leaders.

Autre rêve, le moteur V12. En 1951, à la demande d’Amédée Gordini, qu’Alfieri avait connu jadis chez Isotta Fraschini, OSCA construit un V12 de 4,5 litres à carter sec et quatre arbres à cames en tête entraînés par engrenages. Si ce groupe de 330 ch ne sera jamais utilisé par Gordini, il est installé dans la Maserati 4 CLT du prince Bira, qui court à son volant à Goodwood où il s’impose.


Cette mécanique prestigieuse est montée sur une nouvelle Formule 1 OSCA. Pilotée par Franco Rol, la Tipo G (pour Gordini) ne se classe que neuvième à Monza au Grand Prix d’Italie. La F1 constitue un morceau beaucoup trop gros pour une petite marque et, après des participations sporadiques au cours des années suivantes, notamment avec une deux litres, les frères Maserati renonceront à cette discipline.
L’éphémère F1 OSCA V12 sera plus tard recarrossée en barquette par un pilote amateur français, Luc Descollonges, qui l’alignera en courses de côte (notamment sur le Mont Ventoux), c'est Paul Pignard qui entretenait cette prodigieuse et unique voiture qu'il avait baptisée « pompe à feu »... Aujourd'hui, elle est la propriété du Musée Henri Malartre, du nom de son fondateur, qui commence sa collection en 1931... En 1959 à la recherche de locaux pour entreposer ses voitures, il acquiert le château de Rochetaillée et fonde le premier musée automobile de France. En 1972 celui-ci devient musée de la Ville de Lyon à Rochetaillée-sur-Saône.

Musée Henri Malartre


Nombreuses sont les gloires de la course automobile qui pilotent des OSCA. En premier lieu, les amis des frères Maserati que sont Luigi Villoresi et Luigi Fagioli (pilote Maserati dès 1928, avant de passer chez Alfa Romeo, Mercedes et Auto Union), mais aussi Stirling Moss, Raymond Sommer, Louis Chiron, le marquis Alfonso de Portago, Luigi Musso, Ludovico Scarfiotti, sans oublier les Mexicains Pedro et Ricardo Rodriguez. De même, des pilotes OSCA fonderont ultérieurement leur marque, à l’image d’Alejandro de Tomaso et plus tard d’Enzo Osella, ainsi que des Américains Briggs Cunningham, Carroll Shelby et Jim Hall, créateur de Chaparral.

Voir l'Historique O.S.C.A.

Sur le magnifique Forum Historique F1

Historique F1 – Le Forum des Archivistes... Pour jamais ne les oublier...

ICI

Jusqu'en 1967, OSCA fabriquera des voitures de courses et les présentera avec plus ou moins de succès en Grand Prix.

008A_OSCA_MT4_SPIDER_Blue___Same_Paul_Pignard« Barchetta » OSCA MT4-2AD, (MT4 = Maserati Tipo 4) 1,5 litres 1954

de Paul Pignard

(Un bleu, presque comme celle-ci)

La marque italienne O.S.C.A. a écrit un chapitre fort intéressant de l'histoire de la compétition automobile. La MM voiture de sport des années 1950, est en effet le digne successeur de toute une lignée de bolides dont le premier exemplaire naquit en 1948.

L'entreprise portait en fait un nom décrivant bien sa vocation: Officina Specializzata Costruzioni Automobili. A l'instar de Fiat (Fabbrica Italiana Automobili Torino), l'appellation complète était beaucoup trop longue et c'est le regroupement des quatre initiales qui devint le nom de la marque. Comme les propriétaires de ce bureau de constriction d'automobiles de Bologne, trois frères, avaient un nom de famille trop célèbre et n'osaient légalement l'utiliser, ils baptisèrent donc leurs produits OSCA.

Un moteur Maserati tipo 4 cilindri

En fait, les chefs d'OSCA n'étaient autres que les frères Maserati. Bindo, Ettore et Ernesto Maserati avaient vendu leur fabrique de voitures de sport et de course du même nom en 1937 à l'industriel Adolfo Orsi, tous les droits sur la marque et le nom inclus. Ils ne pouvaient donc y faire référence pour un nouveau produit concurrent.

Naissance de la MT4

Les frères Maserati constituèrent leur nouvelle entreprise en 1947. Leur activité principale consistant encore et toujours en la construction de voitures de course et de sport, ces dernières allaient donc porter le nom d'OSCA. Les Maserati, on le conçoit, en étaient fort. marris et comme ils n'osaient pas faire ce qu'ils voulaient, ils donnèrent à leur modèle une désignation pleine de finesse. Ainsi, la Mt4 construite entre 1948 et 1957 en de multiples versions, portait le grand noie de ses pères : l'abréviation ne signifiait rien d'antre (Ille Maserati tipo 4 cilindri.

L'OSCA MT4 montrée ici est équipée du moteur le plias puissant de la gamine, sous son capot avant: un quatre-cylindres à double arbre à cames en tête de 1,5 litre alimenté par deux gros carburateurs Weber. En combinaison avec une compression relativement élevée (9:1), ce groupe exactement carré (alésage x course = 78 x 78 millimètres) développait 120 chevaux, puissance largement suffisante pour transformer en véritable bolide un poids plume de 550 kilos.

Une voiture rarissime

La MT4 - proposée également avec des moteurs allant de 1092 à 1452 cm3 et développant entre 72 et 110 chevaux - était en premier lieu un véhicule de compétition. Mais la clientèle demandait fréquemment aussi des versions routières.

Dans l'ensemble, le nombre de véhicules produits resta très confidentiel et l'OSCA MT4 se négocie actuellement fort cher dans la catégorie des super-raretés.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Dimensions et poids : Longueur, largeur, hauteur non indiquées; empattement 2,20 m ; poids 550 kg.

Moteur : Quatre cylindres en ligne ; alésage x course 78 x 78 mm ; cylindrée 1491 cm3; couple maxi non indiqué ; puissance 120 ch (88 kW) à 6300 tr/mn.

Performances : Vitesse maximale 210 km/h ; accélération (de 0 à 100 km/h) non indiquée.

Paul Pignard sur son O.S.C.A. MT4-2AD (1954)

Caractéristiques

Type : O.S.C.A. MT4-2AD (À deux arbres à cames)

4 cylindres en ligne, alésage x course 78 x 78 m, de 120 CV (88 kW) à 6300 tr/mn.

Cylindrée 1491cc

Sortie d'usine : Juillet 1954

N° de chassis : 11/46

N° de moteur : 15/05

Poids : 550 kg.

1er propriétaire : Scuderia San Giorgio – Juillet 1954

2ème propriétaire : Paul Pignard – 1956

3ème propriétaire : Descollonges – 1960 ?

4ème propriétaire : Perrier, Martin Binauchon – 1961 ?

5ème propriétaire : Un américain en Californie !

Palmarès de Paul Pignard

1946

Circuit de Tarare – Side-car N° 60 - Marque à identifier...

1955

CC du Mont-Ventoux - Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 23

Circuit de Charade - Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 14

1956

Juin

CC Nationale Serrières-Annonay (3 Juin 1956) Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 33

CC du Mont-Ventoux (29 Juin 1956) Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 121 :

Classement Général de la CC du Mont Ventoux 1956

1 – Cotton (Fr) Mercedes - 14'01'' 3/5 – 92,395 km/h

2 – Jonneret (Ch) Ferrari - 14'11'' – 91,374 km/h

3 – Blehaut (Fr) Peugeot-Barbier - 14'36''4 – 88,686 km/h

4 – Monnoyeur « Titi » (Fr) Jaguar - 14'48''2 – 87,528 km/h

5 – Pignard Paul (Fr) Osca MT4 – 14'52''3 – 87,116 km/h

Son ami « Titi » Monnoyeur n'était seulement qu'à 4 secondes

Juillet

CC de Perthuis (15 Juillet 1956) 1er de la catégorie 1,3 à 2 litres.

Septembre

008B_SALMSON__Logo_

 

Vème Rallye du Beaujolais (30 Septembre 1956)

008C_Ve_BEAUJOLAIS_1956__P

Vème Rallye du Beaujolais – 30 Septembre 1956

Liste des engagés

(2ème et 3ème Groupe – Voitures de Grand Tourisme et de Séries Spéciales)

008D_N_6353___AH_69__Est_ce_Paul_et_Luc__Rallye_Charbonni_re_N__130___02 L'Ecurie Salmson en 1956 (Ici au Rallye Lyon Charbonnières)

Vainqueur Auriacombe-Borsa (Panhard N° 2 Sauzay-Borne, Renault 1062, Ecurie du Beaujolais, Anse près de Lyon (Sauzay collection aujourd'hui des Bugatti) – Il est par ailleurs l'Organisateur de la CC du Mont Dore, inscrite au Championat d'Europe de la montagne.

Luc Descollonges (dans la soierie... très aisé) un client et ami de Paul Pignard son père, à qui il préparait ses voitures pour la course... sur la Salmson 2300 S N° 102 – Ecurie Verte de Lyon.

N° 45 Jean Pons - Simca Aronde, ami et client de Paul Pignard

N° 67 Henri Perrier et Madame - Porsche 350 S, Ecurie Noire, Lyon (Le Directeur des Gaines Scandale)

N° 74 Mazoéro – Thomas, Alfa-Romeo Sprint, Ecurie Verve, de St. Vallier, un grand pilote d'Alfa...

N° 82 Georges Benoit et Madame - Renault 1063, Ecurie Beaujolais, St. Georges

(Michel Pignard a été le coéquipier de Georges Benoit) au rallye Charbonnières et aux Cévennes sur une BMW 316 en 1968.

N° 99 Sibille - Bléhaut - Porsche 356A, Ecurie Chamois, Pont-l'Evêque (Client de Paul Pignard) il avait une Volvo PV544 Sport... "Pinuche" lui doit sa 1ère Course de côte du Colombier en 1965 - Avec la Volvo de Mr. Sibille... Il a gagné la classe !

1957

Mai

6 Heures du Forez, St. Etienne (30 Mai 1957) - Osca MT4 1500cc N° 34, Pilote Michel Bléhaut, Propriétaire Paul Pignard (TO228228) 4ème Group. S 1.5 (Distance 206,727 km)

Juin

Course de sôte du Mont-Ventoux (30 Juin 1957) Paul Pignard – Osca MT4 1500cc N° 10

Septembre

Course de sôte de Vuillafans-Echevannes (Doubs) Paul Pignard – Osca MT4 1500cc – 1er de sa catégorie (1,3 litres à 2,0 litres)

Octobre

34ème Coupes du Salon, Montlhéry (6 Octobre 1957) Paul Pignard Osca MT4 1500 cc - Classé 13ème (9 tours)

 

1958

Juin

VIe Grand Prix de Rouen, Coupe Delamare Deboutville 3 Heures de Rouen, Rouen-Les Essarts (8 Juin 1958) Circuit de 6,543 km – Distance de la course : 432,168 km.

1er Jean Behra (Fr) Porsche 718RSK 66 tours en 2h59:09,600 Groupe S 1.5 (Moyenne 149,153 km/h)

N° 22 - Paul Pignard (Fr) Osca MT4 1500 comme ses camarades « d'écurie »

« Rety » (Fr) Osca MT4 1500 et Alessandro de Tomaso (RA) Osca F2/S 1500... N'ont pas terminé la course.

Sources

LA GALERIE DES DAMIERS

de Christophe Pund

 

07_VOLVO_Logo_2

1965

Paul Pignard

Concessionnaire Volvo

à Crépieux-la-Pape (Rhône), à l'est de Lyon

près de Caluire et Cuire.

Paul Pignard, concessionnaire Volvo depuis 1965, à l'âge de cinquante ans, était très apprécié dans la région lyonnaise, il savait « donner le virus » pour sa marque Volvo aux nombreux et talentueux pilotes du coin...

Il préparait les voitures de ses clients pour la compétition... et avait de nombreux passionnés de sport automobile qui devenaient souvent des amis !

Charles Feugier , qui fut longtemps le Président de l'Association Sportive Automobile Club du Rhône (A.C.R.), Johnny Servoz Gavin, Armand de Boissieu en furent de brillants exemples...

1970

Paul décède en juillet 1970... d'une crise cardiaque... Avec sa mère Germaine et sa soeur Annick, il y avait des tensions. Michel décida de vendre le garage et de voler de ses propres ailes... En vivant uniquement de la course automobile !

Un beau "challenge" à relever ! Pendant 10 années, c'est ce qu'il fît !


Débuts de Michel Pignard

« Pinuche »

en compétition

1965 - 1971


1965

07_VOLVO_Logo_2

SA TOUTE PREMIERE COURSE

LA COURSE DE CÔTE DU COLOMBIER

Sur la Volvo PV 544 Sport, prêtée par Monsieur Sibille, un client et ami du garage de son père Paul... Il gagnera sa catégorie !

Nota bene : La Volvo PV 544 Sport avait des double-amortisseurs à l'avant... et des freins à disque à l'avant) C'est sur cette voiture que Michel a eu son « déclic »... pour devenir Pilote Automobile professionnel !

Lors de la première montée, le départ est imminent, Michel est fébrile, c'est son premier départ...

5 – 4 – 3 – 2 – 1... Partez !

Submergé par l'émotion, il engage la marche arrière, et part à reculons ! Le temps de réaction est rapide, mais il a perdu de précieuses secondes...

2ème montée, il ne rata pas son départ, et pu ainsi exprimer tout son talent naissant, pour remporter sa première victoire de classe !

1966

Pour parfaire, son sens du pilotage, il fera quelques courses "d'apprentissage" comme copilote avec celui qui lui a donné sa première chance... Monsieur Sibille.. Mais, la lecture des notes, ne serajamais son fort !


1967

06_1967_volvo_144_sLa Volvo 144 – Groupe 1 (Tourisme de série)

À quelques choses près...

La saison 1967 sera marquée par deux victoires de groupe au Rallye du Forez et au Rhône-Alpes au volant d'une Volvo 144 prêtée par son ami Jean-Michel Vacheresse. Il remporte également sa classe au Rallye Vercors-Vivarais sur Volvo 144.

-Victoire de groupe au Rallye du Forez sur Volvo 144

-Victoire de groupe au Rallye Rhône-Alpes sur Volvo 144

-Victoire de la classe et 6ème au général au Rallye Vercors-Vivarais sur Volvo 144

-2ème scratch au rallye du Forez sur Volvo 144 (1er de classe, 1er du groupe 1, 2ème au général)

-2ème scratch au rallye Rhône-Alpes sur Volvo 144 (1er de classe, 1er du groupe 1, 2ème au général, derrière une Porsche) Meilleur temps scratch dans la Chartreuse : Conan Souclin !

-3ème de classe à la course de côte de Limonest sur Alpine 1100

 


1968

07_VOLVO_Logo_2

puis

ses débuts sur

02_1960___1968___NSU_Logo_200_pxl_TOP

13a_1968___Portrait_MP_Casqu__NSUMichel Pignard chez NSU en 1968

Michel a repris le Garage Volvo de son Père, en 1968, et il a choisi une firme allemande qui s'illustrait depuis 1957 en compétitions automobiles en France : NSU... Il créa sa concession NSU à Crépieux-la-Pape (Rhône)... Située au croisement de la route de Bourg et de Genève, à la sortie de Lyon, au lieu-dit : La Bussière.

1968

Titre

3ème du Trophée Ceida-NSU (Second à la Finale de Magny-Cours)

Rallye du Forez

14_1968___Rallye_du_Forez__N__69__MP_JM_Duchenaud__LVA_1246___30_Nov_2006_Volvo PV544 N° 69 – Jean-Marc Duchenaud et Michel Pignard

collent leur numéro de course... 69 !

Meilleur temps de la 1ère spéciale, à égalité avec Guy Chasseuil sur Porsche, ils abandonneront ensuite...

En 1968, il est contraint d'abandonner le Rallye du Forez suite à une sortie avec sa Volvo PV544 groupe 1 (N° 69) après avoir réalisé le meilleur temps scratch de la première spéciale (Terrenoire). En cours de saison il achète une NSU 1000 TTS (50 DD 69) entièrement d'origine avec laquelle il remporte la classe à Limonest. Il signe ensuite une victoire de groupe au Rallye Rhône Alpes avec la Volvo puis remporte la classe au Rallye du Vaucluse sur la NSU cette fois.

14A_1968___CC_de_Limonest__50_DD_69__NSU_11000_TTS

1968 – Course de Côte de Limonest – NSU 1000 TTS

(50 DD 69)

Remporte la classe, 4ème du groupe

Second à la finale du Trophée Ceida-NSU qui se courra à Magny-Cours.

-3ème de classe à la Course de côte de Vuillafans sur NSU TTS

15_1968___NSU_71_CC_du_Pin

Michel Pignard - NSU 1200 TT – N° 71 – Course de Côte du Pin 1968

-2ème de classe à la Course de côte du Pin sur NSU TT

16_1968_CC_du_VAL_D_ANGLURE

Michel Pignard - NSU 1200 TT – N° 54 – Course de Côte du Val d'Anglure 1968

-victoire de classe à la Course de côte de Limonest sur NSU TT (4ème de groupe)

-victoire de groupe au Rallye Rhône-Alpes sur Volvo 144S (1er de classe, 1er de groupe)

-victoire de groupe et de classe au Rallye du Vaucluse sur NSU TT

-2ème de classe à la Course de côte de Coudon sur NSU TT

-2ème de classe à la Course de côte des Beaujolais villages sur NSU TT

-2ème de classe à la Course de côte de l'Echelette sur NSU TT

-2ème au général sur le circuit de Magny-Cours (finale du trophée) sur NSU 1200 TT (1er de classe, 1er de groupe et 2ème scratch) derrière Jean-Claude Boucher, intouchable avec son NSU 1200 TT Gr2 surpuissante !

-3ème au général à la Course de côte du Val d'Anglure sur NSU TT (1er de classe, 2ème de groupe, 3ème au général)

 

1969

Titre

3ème du Trophée Ceida-NSU

Licencié international lors de l'année 1969, Michel acquiert une 1200 TT préparée en groupe 2, il est contraint d'abandonner successivement le Charbonnières, le critérium alpin et la ronde Cévenole suite à des ennuis mécaniques.

L'Echappement de Septembre 1969 relate " l'exploit de Michel Pignard 3ème sur une NSU 1200 TT groupe 5 lors de la deuxième édition de la course de côte du Val d'Anglure :

1er - Claude Tritenne (Tecma Maserati 3 litres) en 1'54''1

2ème - Michel PONT (Abarth 2000 OT) en 1'55''9

3ème - Michel PIGNARD (NSU 1200 TT) en 2'06''

4ème - André JUILLET (Jefa Alfa Romeo 1600) en 2'06''2

1969 sera une année ponctuée par notamment deux victoires de classe à la course de côte de l'Echelette et au Rallye du Mont-Blanc.

Il participe également au Rallye du Mont Blanc où il défend les couleurs de la Ceida-NSU. Copiloté par Gillet, il place sa NSU à la 2ème place. Puis, au Rallye du Vaucluse, il prend la 3ème place au général avec son copilote Tourrette sur la NSU 1200TT.

 

16A_1969___Michel_Pignard___Finale_du_troph_e_NSU_sur_une_TT_d_emprunt__Louis_Meznarie_Michel Pignard - NSU 1200 TT Groupe 2

Finale du Trophée Ceida-NSU 1969 – 3ème place du Trophée

derrière Jean-Claude Boucher et  Daniel Vincent

En fin de saison, il prend la 3ème place du trophée NSU avec la 1200TT groupe 2 prêtée par « P'tit Louis » Louis Meznarie :

1er Jean-Claude Boucher – 2ème Vincent – 3ème Michel Pignard... 5ème Laurent Dodane.

-Victoire de classe à la Course de côte de l'Echelette (2ème de groupe) sur NSU TT

-Victoire de classe au Rallye du Mont Blanc sur NSU TT (2ème de groupe et 6ème scratch)

-Victoire en groupe 2 devant la BMW de Benoît et l'Alpine de Maistre à la Course de côte du Val d'anglure sur NSU 1200 TT (1er de classe et 3ème au scratch devant presque toutes les monoplaces !)

-2ème de classe à la Course de côte de Bellegarde-sur-Valserine, Ain sur NSU TT

17_1969___CC_du_Beaujolais___Pignard__NSU_TT_N__192__1300ccMichel Pignard - NSU 1200 TT Groupe 2 – N° 192

2ème de classe à la Course de côte du Beaujolais sur NSU TT

17a_1969___Rallye_Vivarais_NSU_TT___2_En_travers

Michel Pignard - NSU 1200 TT Groupe 2 – N° 45

Rallye Vercors Vivarais 1969

Abandon

-3ème scratch au Rallye du Vaucluse sur NSU TT (2ème de classe et 2ème de groupe)

RONDE CEVENOLE – 8 Juin 1969

Classement des NSU

10 tours de 45 kms = 450 kms

13e scratch N°113 Bernard Darniche – France - NSU TT 1289cc - Gr2/5 - 29'38"3

26e au scratch N°124 Michel Pignard – France - NSU 1200 TT – Gr 2/5 - 31'21"5

32 e au scratch N°116 Jean-Pierre Carlier – France - NSU 1200 TT - Gr2/5 - 32'05"0

39e N°128 Yves Evrard – France - NSU 1000 TTS - Gr2/5 - 32'30"5

46e N°114 Jean-Marie Massoulier – France - NSU 1200 TT - Gr2/5 - 32'58"1

51e N°137 Jean-Claude Sola - France - NSU 1200 TT – Gr 1 - 33'10"1

56e N°118 Claude Ribard – France - NSU 1200 TT - Gr 2/5 - 33'50"9

60e N°125 André Courtois – France - NSU 1200 TT – Gr 2/5 - 34'13"3

64e N°129 Jean-Pierre Chenevier – France - NSU 1000 TTS – Gr 2/5 - 34'45"3

1970

Titres

3ème du Trophée Ceida-NSU

2ème au Championnat de France de la montagne

3ème au Championnat de France national des rallyes 

En 1970, Michel reprend volontairement une licence nationale. Cette saison est marquée par seize victoires sur dix-neuf courses gagnées sur Mustang groupe 1 et NSU groupe 2 qui lui vaudront une deuxième place au critérium de la montagne. On note la spéciale de Terrenoire au rallye du Forez où Michel effectue des dérapages contrôlés applaudis par des milliers de spectateurs (victoire en groupe 2 sur NSU 1200 TT 21ème scratch : toujours spectaculaire et efficace). Il remporte également la seconde place au Critérium des rallyes grâce notamment à une deuxième place scratch au rallye du Rhône-Alpes et une deuxième place également au Vercors-Vivarais. 1970 aura été un bon cru en ce qui concerne les courses, malheureusement le père de Michel décède au mois de Juillet.

17b_1970___Circuit_Paul_Ricard___Le_Castellet___NSU_TT_2_me_derri_re_Boucher

Michel Pignard - NSU 1200 TT – N° 4 – Finale du Trophée Ceida-NSU 1970

Circuit Paul Ricard – Le Castellet

2ème au scratch - 1er de Classe et de groupe


Michel se place 2ème du trophée NSU et casse le moteur durant la finale. Il est 2ème au championnat de France national de la montagne et 5ème au championnat de France national des rallyes.

Il prendra l’habitude pendant cette année 1970 de s’engager avec deux voitures différentes dans la même course (ce qui était autorisé à l’époque). 

-Abandon au Rallye de Charbonnières National sur NSU TT, avec comme copilote Roger Senaillac, le responsable compétition de l'Ecurie Ceida-NSU !

1er temps scratch au Moulinon-Entraigues (Il avait mis 58 secondes à son ami «  Vonvon » Yves Evrard), Le sabot sous le carter, emmagasinait trop de neige, ce qui avait tout bloqué et les contraindrent à l'abandon !

-Victoire de groupe au Critérium Fleurs et Parfums sur NSU TT (1er Groupe 1, 1er de classe et 7ème scratch)

-Victoire de groupe à la Course de côte du Col Bayard sur Mustang (1er de classe)

-Victoire de groupe à la Course de côte de Limouches sur Mustang (1er de classe)

-Victoire du groupe 1 à la Course de côte du Colombier sur Mustang (1er de classe et 29ème scratch)

-Victoire de groupe à la Course de côte du Minier sur Mustang (1er de classe)

17C_1970___Rallye_Rh_ne_ALpes_National___3NSU

-2ème au général au Rallye Rhône-Alpes National sur NSU TT (2ème de classe, 2ème de groupe)

-Victoire de groupe à la Course de côte du Pin (1er de classe) sur Mustang (6,4 Litres)

-Victoire de groupe à la Course de côte du Pin (1er de classe) sur NSU 1200 TT Gr2

18_1970_NSU_1200_TT_N__46_CC_du_PinMichel Pignard - NSU 1200 TT – N° 46 – Course de côte du Pin

Victoire en groupe 2 - 1er de classe

18A_1970___CC_de_ROANNE

Michel Pignard - NSU 1200 TT – N° 45 – Course de côte de Roanne

Victoire en groupe 2 – 1er de classe

-Victoire du groupe 1 à la Course de côte de Roanne (1er de classe) sur Mustang

-Victoire du groupe 2 à la Course de côte de Roanne (1er de classe) sur NSU TT

18B_1970___CC_de_Cr_mieu___NSU_TT_1300_cc_TOP

Michel Pignard - NSU 1200 TT – Course de côte de Crémieu

Victoire en groupe 2, 1er de Classe

-Victoire de groupe à la Course de côte de Crémieu (1er Gr2 & 1er de classe) sur NSU 1200 TT Gr2.

18C_1970___CC_Beaujolais__6200_DJ69__NSU_1200_TT___01

18D_1970___CC_Beaujolais__6200_DJ69__NSU_1200_TT___02

18E_1970___CC_Beaujolais__6200_DJ69__NSU_1200_TT___03

Michel Pignard - NSU 1200 TT Gr2 – Course de côte du Beaujolais

1er de Classe

-Victoire de groupe à la course de côte du Beaujolais (1er de classe) sur NSU TT

19_1970___Course_de_c_te_d_Urcy___PIGNARD_Michel_2Michel Pignard - NSU 1200 TT – N° 130 – Course de Côte d'Urcy 1970

2ème de classe

-Victoire de classe au rallye Vercors Vivarais (2ème de groupe 1, 1er de Classe) sur NSU TT

-Victoire de groupe 2 à la course de côte de Limonest (1er de classe) sur NSU TT

-2ème de groupe à la course de côte de Limonest (2ème de classe) sur NSU Gr1

-Victoire de groupe à la course de côte du Forez sur NSU TT (1er de classe)

-Victoire de groupe à la course de côte de Malval sur NSU TT (1er de classe)

-Victoire de groupe à la course de côte de la Ste Baume (1er de classe) sur NSU TT

20_1968___NSU_42_CC_de_Tanneron__pr_s_de_Cannes_

Michel Pignard - NSU 1200 TT Groupe 2 – N° 42

Course de Côte de Tanneron 1970

1er du groupe 2

-Victoire de groupe à la course de côte de Tanneron (1er de classe) sur NSU TT

20A_1970_Crit_rium_des_C_vennes___N__150__6200_DJ69__NSU_1200_TT_Gr2___00

20B_1970_Crit_rium_des_C_vennes___N__150__6200_DJ69__NSU_1200_TT_Gr2___01 

Michel Pignard – Christine Giganot - NSU 1200 TT Groupe 2 – N° 42

Critérium des Cévennes 1970

2ème au général (1er de Classe, 1er de groupe)

-2ème au général au Critérium des Cévennes (1er de classe, 1er de groupe) sur NSU TT

-4ème de groupe à la course de côte d'Urcy (2ème de classe) sur NSU 1200 TT

21___CC_URCY_1970___REMISE_PRIX__Photo_de_groupe_

Course de Côte d'Urcy 1970

Photo de famille - Remise des Coupes

QUIZZ

Reconnaissez-vous les participants de cette remise de coupes ?

En haut, de gauche à droite :

1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 Michel Pignard – 7 Dirand – 8 Claude Riche – 9 Gérard Cuynet – 10 Affentrenger – 11 Benzinger

En bas, de gauche à droite :

1 Chelli – 2 – 3 Georges Benoit – 4 Roussin – 5 Jean-Pierre Beltoise – 6 Gérard Larrousse – 7 Michel Pont

8 – 9 – 10 – 11 Jimmy Mieusset – 12 Pierre Maublanc – 13 Roland Cuynet – 14 Targe - 15 Petit

1971

L'année 1971 sera assombrie par une sortie de route au Critérium alpin où sa coéquipière Christine Giganot fut blessée, ce qui restera un fort mauvais souvenir pour Michel, bien des années plus tard. Cependant Michel prend une remarquable neuvième place au rallye de Charbonnières au volant de la berlinette Alpine groupe 4. Il signera notamment cette année-là dix victoires de groupe en côte. Il se place 2ème scratch derrière Benoît à la course de côte du Pin puis remporte le groupe 4 et se hisse 9ème au scratch à la course de côte du Val d'Anglure qui sera suivie d'une victoire en groupe 4 toute en glissades à Limouches où il endommage à nouveau l'alpine. Il louera alors une porsche 911S groupe 3 pour les trois dernières courses, ce qui lui vaudra une victoire de groupe à Limonest.
Il décide de vendre le garage paternel cette année-là pour se consacrer entièrement à sa passion.

-Victoire du groupe 2 à la Course de côte du Pin (1er de classe) sur NSU TT

-Victoire de groupe à la Course de côte de Montbrison (1er de classe) sur NSU TT

-Victoire de groupe à la Course de côte du Beaujolais (1er de classe) sur Alpine

-Victoire du groupe 4 devant Pierre Tel à la Course de côte du Val d'Anglure (1er de classe et 9ème scratch) sur Alpine

-Victoire de groupe à la Course de côte de Dunière sur Alpine (1er de classe)

-Victoire du groupe 4 à la Course de côte du Limouches sur Alpine (1er de classe)

-Victoire de groupe à la Course de côte de Brides-Meribel sur Alpine (1er de classe)

-Victoire du groupe 3 à la Course de côte de Limonest sur Porsche 911 S (1er de classe)

-Victoire de groupe à la Course de côte de la Faucille sur Porsche 911 S (1er de classe)

-Victoire de groupe à la Course de côte de Malval sur Porsche 911 S (1er de classe)

-Victoire de groupe au Rallye de la Nièvre (1er de classe et 4ème au général) sur NSU TT

-4ème du groupe à la Course de côte de Chamrousse (3ème de classe) sur Alpine

-Rallye de Charbonnières : 9ème au général suite à une crevaison, 4ème de classe et 4ème de groupe sur Alpine 1600 S (N° 18)

-5ème de groupe à la course de côte d'Ampus (5ème de classe) sur Alpine 1600 S

-Malgré des ennuis de freins, 10ème au général, 5ème de classe et 5ème de groupe au Critérium des Cévennes sur Dauphine Proto prêtée par George Quéron.

XVIe Tour de France Auto (25 Septembre) Alpine A110 1600S Renault (N° 84) Ecurie Noire – GT 1.6 – Copilote Christine Giganot (N'ont pas terminé)


Je remercie les Amis de Michel Pignard :

Rémy Baby et Gilbert pour leurs sources d'informations

précises sur la belle et longue carrière... de Michel

Voir le beau dossier sur Michel Pignard sur le

SITE DE REMY BABY


À Suivre

2ème Partie


Champion de France de la Montagne

1975 et 1976

sur March 75S BMW

et

Vice-champion d'Europe

de la Montagne 1975

sur March 75S BMW

et

en 1980

sur TOJ SM01 2.0 litres


BouD_100_pxl

Übersetzung über meinen website "Station NSU"

Übersetzung auf deutsch: Überschreitet die d'seite; Empfang und wählen " Französische Piloten NSU"

dann: " Pinuche - Michel Pignard 1. Partie (1 - 2 - 3) "

Übersetzung durch Google in augenblicklich in 55 Sprachen!

HIER

BouNL_100_pxl

Vertaling op mijn plaats " Station NSU"

De vertaling in het nederlands: Overschrijdt de bladzijde d' ontvangst en kiest " Franse piloten NSU"

vervolgens: " Pinuche - Michel Pignard 1ste Partij (1 - 2 - 3) "

Vertaling, door Google, in kortstondig in 55 talen!

HIER

00_BOU3D_USA_GB_100pxl

Translation in english on my website "Station NSU"

Spend the home page and go to " French pilots NSU "

Then: " Pinuche - Michel Pignard 1st Part (1 - 2 - 3) "

Translation, by Google, into instantaneous in 55 languages!

HERE


STATISTIQUES - STATISTIKEN - STATISTIEKEN - STATISTICS 

Nombre de visiteurs de "Pinuche" - Michel Pignard (depuis le 10 Mars 2011 à 18:45) Certifié par Swisstools - Anzahl der Besucher der "Pinuche" - Michel Pignard (seit dem 10. März  2011 - 18:45), bestätigt durch Swisstools - Aantal bezoekers van het "Pinuche" - Michel Pignard (sinds 10 Maart 2011 - 18:45) dat door Swisstools wordt gewaarborgd - Many visitors of the "Pinuche" - Michel Pignard (Since March 10, 2011 - 18:45) Certified by Swisstools